AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR THE LAST CHANCE
N'oubliez pas de voter pour THE LAST CHANCE sur top site toutes les deux heures :heart:
Merci de favoriser les groupes my fault et demons, vous y gagnerez un bonus de 100 points.

Partagez | .
 

 (b.b) ~ Welcome abord Colonel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


“ Invité „

MessageSujet: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Ven 17 Jan - 3:17




BENJAMIN P. BARROWMAN
feat. Avatar @crédits

Salut! Moi c'est Benjamin Peter Barrowman, et j'ai quarante-deux ans. Je suis né(e) le 01/01 à Lawrence, Kansas, je suis donc américain, mais d'origine écossaise. Je suis actuellement marié et intéressé(e) par les femmes. Dans la vie, je suis Colonel en arrêt dans l'armé américaine et à Fort Bliss mon lien avec l'armée est démoniaque. Sinon, il parait que je ressemble à David Tennant, le dixième docteur!. C'est dingue non?


Quel est votre lien avec l'armée ? Détaillez en 5 lignes minimum  
Mon lien avec l'armée? On me pose vraiment cette question? L'armée s'est malheureusement ma vie. Mon père était militaire, ma mère était médecin, mon frère est mort sur le terrain. Dès l'âge de dix-sept, j'ai été envoyé à United States Military Academy at West Point dans l'état de New York. J'ai eu de la chance d'y entrer. Mon père m'a permut d'y entrer de façon assez surprenante. J'ai gradué très rapidement, encore une fois grâce à mon père et j'ai vu mon frère mourir sous mes yeux. L'armée m'a arraché ma famille, donc niveau lien avec elle, c'est plutôt une relation complexe, je ne l'aime pas vraiment, mais c'est ce que je connais de la vie, puisque c'est tout ce que j'ai vécu.


PSEUDO ~ ici  PRÉNOM ~ Andy PAYS, RÉGION ~ Québec, Canada  ÂGE ~ vingt ans  COMMENT AS TU DÉCOUVERT TLC ~ huuuh Facebook je crois :D  DERNIER MOT ~ lov'y'all  


made by @blueprint && mistletoe



Dernière édition par Benjamin Barrowman le Sam 18 Jan - 4:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


“ Invité „

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Ven 17 Jan - 3:17




happy moments with 'em
petite citation @crédits

« Norman, où est ton frère? » Il laissa tomber son toast et regarda son père. Il haussa les épaules et retourna à son déjeuner. Il dévora même son pain. Il faut le dire, il adorait les toast fait par leur mère. Il se leva une fois dévoré et se jeta sur le divan du salon. Il tourna la tête vers son père qui lui adressait à nouveau la parole. « Norman... Va le chercher, il va être en retard pour les cours. » Norman poussa un soupire et se leva pour courir dans les escaliers et ouvrit la porte d'une chambre à l'étage...

Hier soir, je me suis endormit rapidement, sur un coup de tête si je peux le dire comme ça. J'étais resté réveillé assez tard, j'avais fais le mur. Je ne m'attendais pas à rentrer aux petites heures du matin. À cette époque, je ne voulais rien savoir de l'armée, des armes, ou encore même de mes parents et pour être honnête, j'aurais bien fuit si je n'avais pas été pris par un événement précis. Détail qui reviendra plus tard. Donc, je m'endormis comme une pierre. Je ne m'attendais pas à se qu'on bûche dans ma porte, mais je n'ai aucunement réagit. La porte s'ouvre, je suis encore allongé sur mon lit, tête dans l'oreillé, dans mes vêtements de la veille. Des pas se dirigent vers moi, je ne m'en rend pas compte. On sauta sur le lit et me secoua. Je poussai un cri et sursautai. Je me retournai et me retrouvé secouai par mon frère. Je le poussai pour l'écarter de moi et il se mit à rire. « Pops te demande. » Je soupirai, passai ma main dans mes cheveux et poussai un grognement de lendemain de veille. Je levai les yeux vers mon frère. « tu devrais te changer, pops ne devrait pas savoir que tu es sortis hier Benny. » Je poussai un soupire et me levai, encore endormis. Il me poussa et je me retrouvai sur le lit à nouveau. « Saute dans la douche, je te couvre. » Je regardai l'heure   et me levai dans un sursaut. Je courus à la salle de bain et prit une douche rapide. J'enfilai ensuite de nouveau vêtement avant de descendre à la cuisine où mon frère est installé au salon et mon père au bout de la table qui me regarde. « Encore sortit hier Benjamin. » La question est comment le sait-il. Norman ne m'avait jamais dénoncé. Je m'installe à la table sans rien dire et m'attaque aux toasts. « Si tu veux que je ne le sache pas, essaie de faire moins de bruit quand tu rentres. » Ma mère et mon frère se mirent à rire tandis que moi je m'écrasais dans ma chaise. Mon père baissa le journal et me regarda droit dans les yeux avant de se mettre à rire. Mon père, ma mère, mon frère, tous les trois riaient de moi et je ne disais rien, je restais immobile, calai dans ma chaise, pendant que ma famille se moquait de moi.
---

J'étais en cours et faut le dire, c'était une journée un peu trop longue, beaucoup trop longue pour moi. Je n'avais jamais vraiment aimé les cours et depuis quelques temps, j'avais arrêté de sortir le soir, peut-être deux ans pour être honnête. Ma mère était tombé malade, je ne pouvais rien y faire, il n'y avait rien à faire. Elle allait mourir. Ce jour là, ma mère allait bien, il n'y avait que Mon père, ma mère et moi. Mon frère était à la guerre, déjà. Il n'y avait aucun moyen de le rejoindre. Dire qu'il ne saurait rien de la mort de notre mère, jusqu'à sa mort. Je suis un monstre de ne pas lui avoir dit, mais là n'est pas la question. Mon cours se termina assez rapidement et une fois le pied hors de la pièce, mon portable se mit à sonner. Je décrochai rapidement. « Hey pops! ... Quoi ? ... Papa, pourquoi tu pleures ? ... Qu'est-ce qui se passe? ... Papa... Arrête de pleurer, j'arrive. » Je raccrochai et me mit à courir. Je traversai l'école, jusqu'à la sortie et montai sur ma bécane pour rouler jusqu'à la maison. Quelque chose n'allait pas.Je roulais à toute vitesse, je craignais le pire, je craignais la mort de ma mère. Je me disais que peut-être ce n'était pas elle, mais c'était mon frère. La crainte était plus grande encore. Peut-être les deux. Les questions s'entassèrent dans ma tête et mon coeur s'emballa lorsque la maison apparut dans mon champs de vision. Je m'arrêtai dans le stationnement et sautai hors de mon véhicule le laissant percuter le sol sans prévention. Je retirai mon casque, le jetai sur la pelouse et courrai jusqu’à’à la maison. J'ouvris la porte, ne pris pas soin de la refermer derrière moi. Je traversai l'étage à la recherche de mon père, mais je savais où il se trouverait. Je montai les marches et me glissai dans la chambre de ma mère. Plus aucun son, ça annonçait mal. Naturellement, il y avait le cardiographe qui battait à plein régime en plus de la machine respiratoire. Mais cette fois, rien. Je vis mon père a genoux près du lit tenant la main inerte de ma mère. 《 Papa... 》 Il ne réagissait pas. Je savais que c'était terminé. Je m'appuyai contre le mur et me laissai tomber au sol. Mon regard se fixa sur le lit et mes paupières se fermèrent je ne voulais plus voir cette vision d'horreur et mon frère qui n'était pas là et qui ne pouvait pas être rejoint. Je venais de perdre ma mère, j'espérais seulement ne pas perdre mon frère en plus. Après une heure, le médecin débarqua pour déclarer la mort de ma mère et une fois que le corps de cette dernière sois emporté, je me tournai vers mon père. « Papa, je veux aller à l'école militaire. » Et ce fut le début.


made by @blueprint && mistletoe





just broken mind.
petite citation @crédits

« Colonel ? Hey Ho, Colonel Barrowman? » Aucune réaction venant du sujet, il ne semble pas présent. Du moins, il est là physiquement, mais il n'est pas là mentalement. Le sujet est installé sur un lit en position assise et fixe le mur. Il n'y a rien à faire, il reste fixe à regarder le mur. Un infirmier le secoue, il ne réagit pas, il ne fait que bouger au rythme des mains qui le pousse. « Benjamin? Êtes-vous là? Benjamin, regardez-moi. » Rien à faire, le sujet ne réagit pas.

Des rires se firent entendre. Je regarde autour de moi, il y a Marcus, Ryan, Dingo et même Ringo. Étrange, mais dans l'armée, ce sont des surnoms, ou même seulement les nom de famille. Marcus se nomme en réalité Alexandre Morgan. Ryan est en réalité Esteban Ryan. Dingo et Ringo sont les jumeaux Donovan. Moi, on me nommait tout simplement Bad Wolf, pourquoi, bonne question. Je vois quelqu'un d'autre approcher, encore une fois, il a ce large sourire sur les lèvres comme les autres. Il se jette contre la chaise juste à côté de moi et me bouscule. J'affiche un sourire et il passe un bras autour de mes épaules. Lui, c'est MadMan. En réalité, il se nomme Norman William... « Hey Bad Wolf! sort de ta tête un peu. - Aller Wolfie! - Dis-nous ce qui c'est passé Bad Wolf! - Allez, je suis curieux! » Barrowman. Son nom c'est Norman William Barrowman... « Allez petit frère! » J'eus un rire et tout le monde s'approchèrent et se jetèrent sur moi. Je me retrouvai au sol, couvert de soldat et restai écrasai en dessus. Les rires s''empilèrent et je réussis à les pousser. Je me levai et ébouriffai mes cheveux. « All right!! Je l'ai rencontré en rentrant à la maison. Une jolie blonde. » Je continuai l'histoire sous le regard abruti de mon unité. Une fois terminé, ils se mirent a hurler comme des primates. Ensuite, les rires se firent entendre à nouveau. L'un d'eux sortit un pac de bière et en tendit une à tout le monde. La première gorgé prise, un supérieur débarqua et demanda notre présence. Dans une synchronisation pratiquement parfaite, nous nous sommes levé et l'avions suivit. Quelques minutes plus tard, on nous parlait d'une mission d'éclaireur. Le jour suivant, nous étions en route vers la zone. Madman en tête, suivit de moi-même, puis Ringo et Dingo, Ryan et pour terminé Marcus. Mon frère semblait trop sérieux et pour être honnête, je n'aimais pas ça, il était le responsable de l'unité et il était au courant de choses que nous ne savons pas. Je vis un petit sourire au coin de ses lèvres. « Hey Benny, comment vas la marâtre? » Il parlait de notre mère et pour être honnête, je n'y pensais plus. Il essayait de me faire changer les idées. Il savait que j'étais inquiet. C'est simple, Norman avait toujours été comme ça, il savait toujours tout sur comment je me sentais. Des bruits venant des arbres attirèrent notre attention et en une fraction de seconde un bruit sourd se fit entendre et mon regard se tourna vers mon frère. Quelque chose traversa sa tête et je vis son sang gicler à travers son crâne. Tranquillement, je le vis tomber. À genoux, puis il bascula sur le côté et termina tête première dans la terre. Je restai fixe, mon regard resta se vida de toute vie. quinze secondes plus tôt il était là à me parler et à ce moment là, il est sur le sol, baignant dans son sang. « BARROWMAN! À TERRE! » Ringo se jeta sur moi me forçant à me coucher au sol. Je me retrouvai à proximité de mon frère. Il était mort, mais il me fixait, droit dans les yeux. C'est alors que je réagis. « NORMAN!! » Je me jetai sur lui le secouai dans tous les sens. C'était trop tard. Norman William Barrowman, décédé au combat. Une balle dans la tête.

Le sujet ne réagit pas plus au stimulus, rien ne reste à faire. « Laissez-moi entrer! Je veux voir mon mari! » Quelqu'un entre, Comai Regean Barrowman, la femme du sujet. Elle se jeta sur lui et le secoua dans tout les sens. Elle lui infligea même un coup violant au visage, mais il ne réagissait pas pour autant. « OH, benjamin, mais qu'est-ce qui t'es arrivé... » Elle se met à pleurer et se laissa tomber contre le sujet. « Je t'en supplie Benjamin... » Elle s'accroche à lui. Elle pleure, encore et encore. Elle se redresse et le frappe à nouveau. Rien. Puis soudainement, il l'entoura de ses bras la serrant fort. Elle se mit à rire nerveusement en s'accrochant à lui et il fondit en larmes. Quelques minutes passèrent avant que deux jeunes entre en trombe dans la pièce. Un jeune garçon et une jeune femme. Tous deux se ressemblaient beaucoup, mais on n'aurait put dire qu'ils étaient jumeaux. Donc, ils se jetèrent sur le sujet et sa femme. « Papa! - Papa » Voilà ce qu'ils disaient. Faut croire que le colonnel est bien entouré, qu'il a une belle famille, il nous est donx impossible de comprendre pourquoi il est encore dans cet état. Les jumeaux se nomment Yzaak Norman Barrowman et Willa Amantha Barrowman.
---

Six moi plus tard, le sujet est de retour. Cette fois, ce n'est que l'établissement de sa santé mentale. À première vue, tout va bien. Il parait bien, il fait ses nuits et affiche un sourire intéressant. Aux premiers abords, il s'est remit de son traumatisme. Il est accompagné de son fils. Il s'installe sur la table d'opération en position assise et me fixe. Il attend que je parle, mais que dire. Il me transperce de son regard. 《 Alors colonnel, comment allez-vous? 》 Il ne répond pas immédiatement, on dirait qu'il est partit dans un autre monde.

Je ne dormais pas très bien depuis des mois, Comai avait quitté la ville pour une conférence à New York. Je me retrouvais donc seul avec les jumeaux. Faut dire, avoir deux jeune dans la maison, ce n'était pas facile pour moi. Willa était devenue une petite rebelle et faut le dire, son attitude me rendait parfois aigre. Je me souvient encore, le lendemain du départ de ma femme, je me suis pris la tête contre elle. Elle avait eut peur. Je suis d'accord avec elle, si je n'étais celui que je suis maintenant, je me ferais peur. Yzaak semblait mieux prendre mon état, j'ignore comment, mais je crois qu'il préfère m'avoir dans cet état que mort. Il a abandonné ses études sans m'en parler pour s'occuper de moi. C'est un brave gamin, c'est mon fils. Avant la mort de mon frère, j'étais comme lui. Ce n'est plus la même chose et je n'avais jamais dis pourquoi. Deux jours plus tôt, avant que je me retrouve dans ce bureau de médecin à nouveau, j'avais pris ma fille en train de sortir, jupe trop courte, nombril à découvert. Elle m'avait hurlé dessus et je l'avais laissée sans rien ajouter. Yzaak était sortit chercher à manger. Une fois revenu, nous nous sommes assis tôt les deux à la table sans vraiment que j'adresse un mot. Ensuite se fut de longue heure devant la télé jusqu'à ce que... 《 Papa, je vais me coucher. Ne te couche pas trop tard. 》 Il me fit un sourire et disparu à l'étage. J'éteignis le téléviseur et m'allongeai sur le divan. Il était hors de question que je ferme les yeux. Malgré tout, je finis par m'endormir, mes yeux s'étaient fermé d'eux mêmes. Quelques heures passèrent, trois heures je crois. Je n'entendis pas la porte ouvrir, je n'entendis pas le trousseau de clef de ma fille percuter le bois de la table d'entrée. Je ne l'entendis pas s'approxher de moi. Je ne l'entendis pas poser sa main sur mon épaule en disant : 《 Papa? 》 Non, je ne l'entendis pas. Je ne l'entendis pas, non plus appeler son frère en hurlant. 《 YZAAK! 》Je ne l'entendis pas dévaler les escaliers, mais ce que j'entendis, c'est la voix de mon fils affolé qui tirait sur mon bras. 《 PAPA ARRÊTE! LÂCHE-LA.》C'est alors que je me réveille. J'avais immobilisé ma fille au sol. Je me redressai rapidement, les yeux ronds comme des billes. Je passai mes mains sur mon visage puis dans mes cheveux. Willa était en larmes, elle me regardait, comme une enfant apeurée par un monstre dans sa garde-robe. 《 papa.. 》 murmura-t-elle. Je m'agenouillai près d'elle et la peit dans mes bras. Je peis Yzaak dans mes bras aussi, il était paniqué. J-embrassai leur front sentant leurs doigts s'enfoncer dans mon chandail. Je m'appuyai dos au divan en poussant un soupir. Je regarder l'heure. 《 Yzaak, va porter ta soeur dans sa chambre. 》 Il se leva et s'exécuta sans rien dire. Au matin, j'étais encore installé au salon, encore. Yzaak s'installa à côté de moi et me fixa. « Tu m'expliques ce que s'est passé cette nuit? » Je me tournai vers lui et me calai à nouveau dans le divan. « Des cauchemars. - dis-moi papa... Ça va te faire du bien. - Il n'y a pas que ton frère est mort ce jour là. Mon unité en entier est morte. J'ai été découvert, vivant, par l'ennemi. J'y ai passé quelques jours avant de m'évader... Et je suis rentré. » Il resta figé quelques minutes avant de me prendre contre lui. Je le serrai doucement.


made by @blueprint && mistletoe


Dernière édition par Benjamin Barrowman le Sam 18 Jan - 3:51, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


“ Invité „

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Ven 17 Jan - 6:46

BIENVENUUUE EXCELLENT CHOIX DE VAVA :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité


“ Invité „

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Ven 17 Jan - 10:54

    Bienvenue parmi nooouus  :heart: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


“ Invité „

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Ven 17 Jan - 12:58

Hello et bienvenue !!!
Ton avatar est juste... Parfait ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité


“ Invité „

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Ven 17 Jan - 16:37

MERCIIIIIIIII
Revenir en haut Aller en bas
Invité


“ Invité „

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Ven 17 Jan - 18:10

BIENVENUE DOCTEUR :hanwi: (mode whovian activé) OMG EXCELLENT CHOIX DE VAVA TU POUVAIS PAS FAIRE MIEUX :aaah: BREF. Bienvenue ici, j'espère que tu t'amusera bien et n'hésite pas a me mp si tu en a l'envie, ou le besoin :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Invité


“ Invité „

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Ven 17 Jan - 18:13

Ahah je sais, il est super!
Je les ai tous réécouté, je commence la saison 7 ce soir (:
Le dix reste le meilleur xD

Je devrais avoir finit ma fiche ce soir (:
Je vais te voler un lien moi (:
Revenir en haut Aller en bas
Invité


“ Invité „

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Ven 17 Jan - 19:23

BIENVENUEEEEE.  :wiii: 
Très bon début de fiche, tu m'as l'air bien inspiré.
Bonne chance pour la fin de ta présentation !!  :anw: 
Revenir en haut Aller en bas
fondatrice

avatar

Et quand on beaucoup de chance, il se produit quelque chose qui n’arrive qu’une seule fois sur des millions ; la personne qu’on aime nous aime aussi.

Lettres postés : 151
Date d'arrivée : 29/12/2013
Pseudo : modern talking
Disponibilité RP : Oui

Avatar : Kristen Kreuk
Âge du personnage : 30 ans
Double compte? : Pas pour le moment
Côté coeur : Mariée et très amoureuse
Lieu d'habitation : Underco'
Job : Avocate
Points : 327

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Ven 17 Jan - 21:21

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche qui est déjà bien avancée :D

✂ - - - - - - - - - - - - - - -

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


“ Invité „

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Ven 17 Jan - 21:31

Merci à vous (:
Pour cevqui est de l'inspiration, Tennant en est une bonne source, DONC!!

Comme je disais, je finis de travailler et arrivé chez moi, elle devrait être terminée ahah (:
Revenir en haut Aller en bas
Invité


“ Invité „

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Sam 18 Jan - 0:20

Bienvenue! Je connais pas vraiment l'acteur (bah oui je suis une des rare qui regarde pas Doctor who), j'adore l'avatar.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


“ Invité „

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Sam 18 Jan - 0:23

JACKMAN JACKMAN JACKMAN!!!
(non je ne l'aime pas *out*)
Je vais te réclamer un lien de force ahah xD

Merciii (:
Revenir en haut Aller en bas
Invité


“ Invité „

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Sam 18 Jan - 0:35

Ohh tu n'auras pas besoin t'utiliser la force  <3 

De rien
Revenir en haut Aller en bas
Invité


“ Invité „

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Sam 18 Jan - 3:06

WOUAHOUH!!!
Bon je finis la fin de ma fiche :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité


“ Invité „

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Sam 18 Jan - 11:27





FÉLICITATION


Bad wolf hein? :hihi: j'adore ta fiche, elle est géniale. Un soldat déchiré a son retour de la guerre, je kiffe :hanwi: bref, je te valide, parce que ta fiche est trop trop trop trop géniale :aaah: bienvenue officiellement et amuse toi bien, méchant loup :o





Félicitation, tu fais maintenant parti entièrement de cette belle famille. Tout d'abord, tu dois valider ton avatar pour que nous puissions le mettre dans le bottin, alors clique ici. Pour te trouver un toit pour dormir, clique ici et pour trouver un emploi clique par là. Vu qu'il faut de la compagnie dans la vie de tous les jours, je te propose de cliquer ici pour poster ta fiche de lien et par ici pour créer tes scénarios. Et pour terminer, n'hésite pas à harceler le staff si tu as des questions  ☀

Revenir en haut Aller en bas
Invité


“ Invité „

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   Sam 18 Jan - 13:27

ouaiss, la fille à fond doctor who :D
C'est moi :D
tout comme : mad man pour Yes I am a mad man with a blue box :D
MERCIII!!
Revenir en haut Aller en bas


“ Contenu sponsorisé „

MessageSujet: Re: (b.b) ~ Welcome abord Colonel   

Revenir en haut Aller en bas
 

(b.b) ~ Welcome abord Colonel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lettre ouverte au président René Preval du colonel Himler Rebu
» Les petits Teigneux du Colonel Moustache
» L’ex-Colonel Rébu critique le discours du Président Martelly
» [UploadHero] L'Express du colonel Von Ryan [DVDRiP]
» Vie et mort d'un colonel [FB 1615]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE LAST CHANCE :: SECOND OF ALL › SHOW ME WHO YOU ARE :: so i bare my skin :: validés-